Les périodes de l’année

En photo j’ai des périodes plus ou moins longues. J’ai appris seulement récemment à relativiser sur tout cela. Chaque chose vient en son temps n’est ce pas ? et l’inspiration est rarement là 12 mois sur 12. J’ai ENFIN appris à ne plus paniquer et me dire qu’il faut parfois des pauses pour mieux repartir !

J’ai l’impression que tous les ans j’ai les mêmes cycles 

De décembre à avril

je préfère souvent faire des portraits ou des séances photos sans réellement de thème et en équipe réduite.

D’avril à juillet

C’est souvent ma période la plus créative. Cette phase est aussi portée par ceux qui m’accompagnent (Assistante, Retoucheur, Maquilleurs, Coiffeurs, Stylistes, Modèles..) C’est fou mais avoir des équipes motivées change tout le projet et la façon de le réaliser ! J’aime tellement ces collaborations où chacun rebondit sur l’idée de l’autre et est à 300% pendant la séance ! On se sent moins seule avec son idée et chacun y met du coeur et de l’envie : ce sont les plus beaux projets. Je suis tellement chanceuse d’avoir su si bien m’entourer aujourd’hui. Donc merci à eux de m’accompagner et de croire en nos images !

Je me suis rendue compte que tous les projets réalisés durant cette période 2014 me plaisent encore aujourd’hui et c’est chose rare ! Ils sont tous différents mais ont chacun une part de moi :

Avec Camille  : ça a été de la mode en studio
Avec Pauline :  nous avons réalisé notre série transformation 2014
Avec Alice  : je la voulais un peu plus masculine, en extérieur et en noir et blanc !
Avec Matilde : des portraits avec une ambiance de peinture flamande.

Et puis il y a août

Souvent détesté mais cette année je l’ai adoré. J’ai pu penser à moi. Me reposer. M’occuper de #passionchateau. J’avais peur de déprimer (1 mois sans photo c’est énorme pour moi !) alors en amont j’avais pré-organisé des photos. Au final je n’en ai même pas eu envie.. Au niveau photo, juste des retouches (j’étais, je l’avoue, pas mal à la bourre).

Enfin, Septembre à Novembre

Quelques projets personnels mis en place avant l’été, des tests (lumière, rendus). De l’extérieur. Je ne suis plus dans la période créative d’Avril/Juillet mais l’automne m’inspire.

En fait, le processus de création se joue à rien du tout. Des événements de la vie, la météo, les rencontres. Maintenant j’apprends à ne plus forcer sur tous mes projets personnels et surtout j’apprends à dire non si je ne le sens pas. (j’ai bien vu que ce n’était pas bon quand j’acceptais sans « sentir » le projet).

10400035_10152298406517844_3924012730564499418_n

 

Vous aimerez aussi

6 commentaires sur “Les périodes de l’année

  1. apprendre à dire non et sentir l’envie, je comprends tout à fait. Et au bout de quelques années de pratique on commence enfin à comprendre sa propre manière de fonctionner, c’est vraiment passionnant d’affûter, de préciser son regard et son style. Merci de partager ton expérience! <3

    1. oui tu as raison! l’expérience permet de mieux nous comprendre ! et surtout il ne faut pas culpabiliser, ça ne sert à rien ! je suis admirative des personnes qui sont créatives tout le temps mais je me suis rendue à l’évidence que ce n’était pas moi et que se forcer est la pire des choses !

  2. C’est vrai que les périodes creuses au niveau inspiration font peur… On se sent coupable de pas profiter du temps qu’on a pour faire plein de projets. Mais maintenant je me dis aussi qu’il vaut mieux ne pas se forcer et refuser de nouvelles collaborations si nécessaire.

    J’ai souvent remarqué, je ne sais pas si c’est pareil pour toi, que l’inspiration vient toute seule au moment où on ne la cherchait peut-être pas. Une image, une émotion, un détail se fixe dans notre cerveau et après on a plus qu’à développer :)

    En tout cas c’est en effet très intéressant de partager ton expérience car ça rassure aussi de se dire qu’on n’est pas toute seule à être comme ça ^^ !
    C’est vrai qu’il y a des périodes où on a besoin de faire des choses différentes, plus simples, puis plus tard de gros projets. Je pense qu’on doit avoir besoin d’un « rythme » non linéaire pour nourrir notre créativité :)

    1. Oui en fait je me dis que tout le monde doit être ainsi, même si autour de moi je vois vraiment des gens très très très créatifs tout le temps, je les envie ! Comme je disais avant à Diane, c’est l’expérience qui nous permet de comprendre notre fonctionnement. Bon c’est vrai, le plus difficile c’est quand nous avons des obligations de rendu, d’être créatifs. Parfois ça booste parfois au contraire ça angoisse encore plus ! Mais tout est un bon exercice !

      Et suis contente de voir que cet article a pu rassurer des personnes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *